French Connections

If you enjoy reading French, take a look at the latest additions to our collection of French Books featuring romance, suspense and biographies, and lots more. Find some recently arrived DVD’s including Sister, a lovely art-house movie by the talented young French director Ursula Meier or, browse through our free-to-borrow French magazines, Paris Match, L’Express and Femme Actuelle, covering national and international news, health and beauty issues. Happy reading!

La vérité sur l’affaire Harry Quebert : roman / Joël Dicker.
“Sous ses airs de thriller à l’américaine, La vérité sur l’affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.À New York, au printemps 2008, alors que l Amérique bruisse des prémices de l élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d écrire le nouveau roman qu’ il doit remettre à son éditeur d’ ici quelques mois. Le délai est près d’ expirer quand soudain tout bascule pour lui: son ami et ancien professeur d’ université, Harry Quebert, l un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’ avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.” (Publisher’s Description)

En finir avec Eddy Bellegueule : roman / Édouard Louis.
“Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d’entendre ma mère dire Qu’est-ce qui fait le débile là ? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J’étais déjà loin, je n’appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j’ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l’odeur de colza, très forte à ce moment de l’année. Toute la nuit fut consacrée à l’élaboration de ma nouvelle vie loin d’ici”. En vérité, l’insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n’a été que seconde. Car avant de m’insurger contre le monde de mon enfance, c’est le monde de mon enfance qui s’est insurgé contre moi. Très vite j’ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n’ai pas eu d’autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.” (Publisher’s Description)

La nostalgie heureuse / Amélie Nothomb.
“Il est vrai que je pratique régulièrement cette nostalgie heureuse instinctivement et en plus que j’avais vu le reportage de cette visite au Japon; ce livre la complète parfaitement. Cette rupture en bas âge qui vous brise à vie je l’ai connue également – c’est pouquoi je partage cette souffrance avec Amélie.” (Publisher’s Description)

Le bon, la brute, etc. : roman / Estelle Nollet.
“Ses yeux pour qu’ils arrêtent il aurait fallu qu’il les arrache. Ca aurait changé sa vie. Quand on est un enfant on peut arracher les pétales d’une fleur les pattes d’une mouche le tissu des fauteuils mais pas ses propres yeux. Et quand on est un adulte et bien il est trop tard… ” Bang a un don qui lui donnerait presque envie de mourir, Nao une maladie qui lui donnerait presque envie de vivre. Ensemble ils décident de partir comme on fuit. Du Mexique à Bali puis à la Centrafrique le road movie déjanté et tonique d’un duo pour le moins singulier qui, face à la folie du monde, s’invente une conduite de résistance inédite et fatale.” (Publisher’s Description)

Rien ne s’oppose à la nuit : roman / Delphine de Vigan.
“Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. D. de V.” (Publisher’s Description)

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea / Romain Puértolas.“Un voyage low-cost… dans une armoire Ikea! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d’une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.” (Publisher’s Description)

DVD’s
Check out the latest Community Languages movies by browsing at the extensive library DVD collection located in the Sound & Vision section under Foreign.

Syndetics book coverSister / a film by Ursula Meier.
“Lea Seydoux delivers on her promise as France’s next breakthrough star with her performance in SISTER, Ursula Meier’s new drama about two siblings searching for a place in the world. 12-year-old Simon lives with his restless older sister Louise at the base of the Swiss Alps. Every day he takes the cable car to the ski resorts above to pilfer from rich tourists, while Louise drifts through a series of part-time jobs and promiscuity, sometimes disappearing for days on end. In her absence, Simon forges a strong bond with a wealthy tourist, and his fragile relationship with his sister fractures into dangerous new territory.” (Cover)

The man who laughs / Incognita Films present ; a film by Jean-Pierre Améris.
“The story of two young orphans: Gwynplaine, a young boy who has been facially disfigured with a scar which makes him look like he’s constantly smiling, and Dea, a young blind girl. Many years later, when both are grown, the adoptive family travel together and put on a show where Gwynplaine has become a star.” (Cover)

Syndetics book coverStranger by the lake / Les Films du Worso presents ; a film by Alain Guiraudie.
“Summertime in France. At a cruising spot for men, tucked away on the shores of a lake, Franck falls for the sexy Michel – lust at first sight. Unfortunately for Franck, Michel’s jealous lover is also a regular at the cruising spot, and the two men are unable to act on the obvious spark between them. Retreating to the lake’s shores, Franck befriends an older man, Henri, who does not fit in to the “scene”. Their friendship is not based on sex, but on conversation and shared observation of their world and situation. When Franck witnesses Michel killing his lover, he is shocked, but his lust for this dangerous man overrides any sense of personal safety, and the two men begin a passionate affair. Soon the spot is frequented by a policeman who simply won’t accept that the body they discovered was caused by an accidental drowning.” (Cover)